Le plagiat, qu’est-ce que c’est au juste ?

On se pose souvent la question : qu’est-ce que le plagiat ? Littéralement, cela consiste pour un auteur « à donner pour sien ce qu’il a pillé chez autrui » (Larousse). Oui, certes, si un auteur se permet de publier sous son nom le texte intégral d’un autre, c’est un plagiaire. Cependant, on peut encore se demander si les idées (sans les textes) peuvent légalement passer pour un plagiat quand deux auteurs utilisent les mêmes, quitte à les remettre chacun à leur sauce personnelle.

Pour ma part, je pense que non car, dans ce cas, on n’en finirait plus de se plaindre et de condamner !

Je voudrais citer un exemple concret : à mon avis, par exemple, le Dragon des Fenstone (une aventure de Bob Morane) de Henri Vernes est la copie conforme (dans les grandes lignes) du Chien des Baskerville de Conan Doyle. Ainsi :

Le Chien des Baskerville le Dragon des Fenstone
L’histoire se passe dans une région marécageuse d’Angleterre L’histoire se passe dans les Everglades, une région marécageuse de Floride
Une malédiction pèse sur la famille Baskerville Une malédiction pèse sur la famille Fenstone
Un chien « issu de l’enfer » menace les Baskerville Un dragon « issu de l’enfer » menace les Fenstone
Un grand chien est dressé et grimé pour le rendre plus terrifiant Un grand boa est dressé et on lui ajoute des accessoires pour en faire un dragon
Sir Henry Baskerville est sauvé à la fin par Sherlock Holmes et Watson Lord Fenstone est sauvé à la fin par Bob Morane et Bill Ballantine
Les coupables sont les Stapleton, bâtards de la famille Baskerville, qui voulaient accaparer sa fortune Le coupable est le frère cadet de Lord Fenstone, qui voulait accaparer sa fortune

Si le plagiat considère aussi les idées, Henry Vernes aurait pu être condamné. À ma connaissance, il ne l’a jamais été, Dieu merci. Donc, on n’a pas dû considérer qu’il y avait plagiat.

C’est peut-être moins évident qu’on ne le croit… à voir !

Thierry ROLLET

Advertisements

À propos de thierryrollet

Je suis écrivain, agent littéraire et éditeur.

Publié le 21 mars 2017, dans Général. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Une info de dernière minute : le service juridique de la Société des Gens de Lettres de France m’a fait savoir qu’il pensait comme moi : plagier, c’est copier le travail d’un auteur, non son idée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :