Les 7 commandements de l’écrivain, par Thierry Rollet

in-love-652485_1280

Les 7 commandements de l’écrivain

  1. savoir présenter une intrigue d’une manière originale, personnelle ;
  2. ne jamais en perdre le fil en cours de rédaction (eh oui : SCRIBO l’a maintes fois constatés chez des auteurs soit trop emballés, soit finalement déroutés par leur propre sujet !)
  3. dominer son sujet, donc ne pas donner l’impression d’une documentation fragmentaire lorsqu’on aborde des précisions techniques , par exemple ;
  4. ne jamais mélanger les personnages, ni en créer une pléthore pour en oublier certains en route ;
  5. ne jamais mélanger les épisodes, mais tenir compte de toutes leurs implications dans l’intrigue ;
  6. faire la chasse aux invraisemblances, même dans le domaine de l’imaginaire : tout récit, fictif comme réel, possède sa logique propre et doit la démontrer, la faire partager au lecteur ;
  7. ne jamais composer de passages (chapitres et paragraphes) de remplissage : tous les éléments du récit doivent prouver leur nécessité par une évocation justifiée et un emplacement correctement choisi dans l’intrigue.

Thierry ROLLET, agent littéraire

Advertisements

À propos de thierryrollet

Je suis écrivain, agent littéraire et éditeur.

Publié le 27 juillet 2016, dans La profession d'écrivain. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. A reblogué ceci sur Colline HOARAUet a ajouté:
    Merci à Thierry Rollet pour ses conseils avisés.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :